Économiser des millions de litres d’eau : KHS propose des solutions efficaces pour une nette diminution de la consommation

Dortmund, 14.12.2020 (PresseBox) – La consommation mondiale d’eau augmente, et les ressources se raréfient. C’est également pour cette raison que l’industrie des boissons a de plus en plus besoin de processus de soutirage à la fois économes et durables. Le groupe KHS propose des solutions efficaces pour un usage responsable de l’eau.
Dans la production de boissons, cette précieuse ressource est indispensable pour les étapes de processus importantes telles que le refroidissement, la lubrification et le nettoyage, avec son corollaire de consommation souvent élevée. Il en découle une responsabilité sociale de la branche pour un usage parcimonieux. « Notre objectif est de réduire à un minimum absolu la consommation d’eau dans la production de boissons sans pour autant négliger l’aspect indispensable de l’hygiène », dit Siegmar Stang, vice-président directeur de la division de produits « zone humide » chez KHS.
Le concept Hygienic Design joue alors un rôle central. Le fournisseur complet apporte donc un soin particulier à agencer ses installations pour en faciliter le nettoyage : la suppression des coins morts, le design linéaire et utilisation d’acier à fort alliage résistant à la corrosion avec une faible profondeur de rugosité empêchent l’apparition d’adhésions. Cela facilite le nettoyage, raccourcit sa durée et fait économiser non seulement de l’eau et des fluides de nettoyage, mais aussi de l’énergie. En outre, la machine est plus rapidement de nouveau disponible pour la production.
Plus du tout d’utilisation d’eau
Dans les nouvelles plates-formes de soutireuses de KHS, les tables de préparation sont en outre supprimées. Les canaux sont formés, les cordons de soudure disposés et les joints fixés de sorte à empêcher tout dépôt et le cas échéant aboutir à des contaminations. De plus, l’eau de rinçage peut atteindre toutes les surfaces sans rencontrer d’obstacles et les nettoyer sans laisser de résidus. Sur les autres endroits, l’agencement de machine selon des points de vue d’hygiène fait en sorte de se passer entièrement d’eau : sur les soutireuses de boîtes KHS, par exemple, une technologie de servocommande et des systèmes pneumatiques remplacent les mécanismes à cames et galets à lubrification par voie humide utilisés jusqu’à présent. « Plus notre conception est intelligente, moins nos clients consomment de l’eau », résume Stang. « On peut donc en toute confiance voir comme la preuve de notre puissance d’innovation le fait qu’un des plus grands producteurs de boissons rafraîchissantes au monde a pu au cours des 15 dernières années réduire de 2,86 à 1,61 litre sa consommation d’eau par litre de boisson finie. »
Un autre levier est l’utilisation multiple synergique en circuits. Par exemple, l’eau chauffée de la pompe à vide est également utilisée dans la laveuse de caisses, et l’eau industrielle est utilisée dans les échangeurs de chaleur ou l’énergie d’évaporation est utilisée pour le refroidissement. Le traitement de l’eau restant un processus énergivore, la réduction de la quantité d’eaux usées réduit aussi l’empreinte carbone. Chaque économie réduit les émissions de gaz à effet de serre et améliore ainsi le bilan écologique.
Les coûts d’exploitation globaux au premier plan
L’aspect économique aussi joue un rôle important pour motiver le souhait d’économies d’eau : « Ici, les coûts d’exploitation globaux sont au premier plan », souligne Stang. « Nos clients opèrent dans des chaînes d’approvisionnement avec des investissements élevés et des débits vraiment importants. Chaque minute de disponibilité non consacrée au nettoyage compte alors. Et à chaque arrêt correspond une perte de chiffre d’affaires. » Grâce à un éventail de mesures pour diminuer la consommation d’eau, KHS soutient ses clients non seulement pour économiser des ressources, mais aussi réduire durablement les coûts de cycle de vie de l’installation de soutirage complète.
Les cadres réglementaires ont également une influence directe et indirecte croissante sur la gestion de l’eau : du marquage CE aux exigences étatiques ou institutionnelles de plus en plus draconiennes en passant par la certification TÜV, la barre de l’économie des ressources est constamment relevée.
Mais ce sont souvent les consommateurs qui poussent les entreprises à agir. La fameuse « empreinte environnementale de l’eau » est de plus en plus importante pour les producteurs de boissons. Carlsberg, par exemple, s’est fixé comme objectif de réduire de 50 pour cent sa consommation d’eau dans la production de bière d’ici 2030. D’autres acteurs importants, du groupe brassicole au producteur de boissons rafraîchissantes, prennent des engagements volontaires similaires qu’ils entendent concrétiser, entre autres avec l’aide de la technologie KHS.
Des économies d’eau grâce à la technologie KHS
• Mélangeur (boissons gazeuses) pour la production de jusqu’à 72 000 litres par heure : des économies d’eau de jusqu’à 1,2 million de litres par an grâce à une pompe à vide et une température constante avec système de refroidissement dédié en tant que circuit fermé
• Bloc d’étirage-soufflage pour la production de 36 000 bouteilles de 1,5 litre par heure : économies d’eau de jusqu’à 33 millions de litres par an en supprimant la rinceuse de bouteilles PET
• Laveuse pour la production de 50 000 bouteilles de 500 ml par heure : économies d’eau de jusqu’à 32 millions de litres par an grâce à des systèmes de supports spéciaux entraînant moins de chaleur, réduisant ainsi le besoin de refroidissement
• Soutireuse de boîtes pour la production de 70 000 boîtes par heure : des économies d’eau de jusqu’à 1,2 million de litres par an grâce à une lubrification de rouleaux sans eau et à des soufflets remplaçant les joints coulissants
• Soutireuse pour le verre (bière, boissons gazeuses) pour la production de 50 000 bouteilles par heure : économies d’eau de jusqu’à 2,5 millions de litres par an grâce à une nouvelle douche de bouteilles selon le concept Hygienic Design
• Soutireuse pour le verre pour la production de 50 000 bouteilles de 0,5 litre par heure : économies d’eau de jusqu’à 10 millions de litres par an avec une pompe à vide avec température constante via un système de refroidissement externe
• Flash-pasteurisateur pour la production de 60 000 bouteilles par heure : économies d’eau de jusqu’à 2 millions de litres par an grâce à un registre à décalage intelligent
• Pasteurisateur à tunnel (bière) pour la production de 105 000 bouteilles de 0,33 litre par heure : économies d’eau de jusqu’à 25 millions de litres par an par régulation de vitesse et tour de refroidissement assurant une efficacité maximale dans le pasteurisateur

Unternehmen: KHS GmbH